Tu as 1 an aujourd’hui…

Tu as un an aujourd’hui mon bébé.

Et pour cette occasion si spéciale, j’ai eu envie de t’écrire. J’espère que tu pourras lire ce billet dans quelques années et me dire « Oh waoow Maman, c’est vrai tu m’aimes autant que ça? »

Ce matin en me réveillant, j’ai pris conscience qu’une année à tes côtés venait de s’écouler. Et j’ai été prise dans un tourbillon d’émotions. J’ai pas pu m’empêcher de pleurer. C’était quoi au juste ces larmes là? Je ne sais pas trop à vrai dire. J’ai juste été submergée de bonheur, de fierté, de tristesse, de nostalgie, de peur, d’espoir et surtout d’amour. Oui, tout ça à la fois. En fait ce que j’ai ressenti ce matin, c’est un condensé de tout ce que j’ai pu ressentir depuis que tu es venu au monde.

En ce moment même, j’ai encore une espèce de boule dans la gorge et les yeux tous embués. Je sais pas je suis toute bouleversée! Je repense à tes premiers jours de vie, tenant dans le creux de mes bras, à ta première tétée, ton premier dodo avec nous à la maison, ton premier bain. Je repense à toutes tes premières fois, ton premier sourire, ton premier fou rire, tes premiers pas.

Je donnerais tout pour revivre ces instants, revivre les moments où reposer sur mon corps de maman suffisait à ton bonheur, revivre dans cette petite bulle de douceur où nous étions seuls toi et moi. Je te jure, je donnerais tellement pour tenir encore ton petit corps de nouveau-né contre moi, t’observer t’ouvrir au monde, respirer ton odeur de tout petit bébé.

A chaque seconde qui passe, je suis entre deux eaux.  Je suis prise d’une profonde nostalgie, à me dire que tous ces merveilleux moments font désormais partie du passé mais suis aussi pleine d’enthousiasme, à avoir hâte que tu parles, que tu ailles à l’école…Que tu grandisses tout simplement.

En fait c’est ça. Je voudrais que le temps s’arrête, pouvoir retourner en arrière, naviguer dans le futur. Un peu comme un film tu vois. Bouton pause, back, forward.

En tout cas, une chose est immuable. Et ça, pour rien au monde je ne voudrais l’échanger. Cette chose, c’est mon amour pour toi.  Intense, immense, INFINI.

Voilà un an que j’ai découvert l’amour inconditionnel. Celui d’une mère pour son enfant.

Tu as un an aujourd’hui.

Je t’aime mon fils.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close